Articles Marqués ‘effets positifs’

Révolution jeux vidéo

Publié : 16 décembre 2013 par cindyouellette dans Non classé
Mots-clés :,

Alors que les jeux vidéo ont souvent une mauvaise réputation auprès des parents, il est prouvé que ces jeux ont de nombreux effets positifs sur le développement du cerveau. On les croit malsains parce que les jeunes en deviennent accros et ne bougent plus assez et pourtant, ils ont également des effets bénéfiques importants.

Les jeux vidéo ont des avantages sur la vie de chacun peu importe l’âge. En plus des jeux éducatifs qui ont un impact bénéfique puisqu’ils rendent l’apprentissage amusant, certains jeux apprennent aux enfants la notion d’échec et de persévérance. Pour un adulte ou une personne âgée, le fait de jouer régulièrement à des jeux vidéo améliore les capacités du cerveau, entre autres, la mémoire. Cela devient donc une bonne façon d’éloigner certaines maladies, comme la maladie d’Alzheimer. Toutefois, il faut voir tous ses aspects positifs de façon modérée, car toute bonne chose comporte des mauvais côtés.

Les jeux en ligne massivement multijoueurs, surnommés MMOG, permettent de jouer dans un univers persistant. Ces jeux se jouent à l’ordinateur sur un réseau où de nombreux abonnés se rencontrent. Le joueur est donc confronté à un jeu sans début ni fin. De cette manière, même si le joueur n’est pas en ligne, le jeu se poursuit avec les abonnés qui sont présents. Il n’y a pas de pauses ou de sauvegardes. Ainsi, des jeux comme World of Warcraft, qui a atteint la barre des douze millions d’abonnés en 2010, amènent le joueur à travailler en équipe et, bien souvent, à améliorer ses capacités de chef puisqu’après quelque temps, une sorte de hiérarchie se forme parmi les joueurs. Le fait de devoir créer des alliances pratique grandement la communication entre les joueurs et ceux-ci deviennent également de meilleurs négociateurs. On peut aussi noter une amélioration de la notion de stratégies. Même si toutes ces actions se passent dans un jeu, il est prouvé que ces habiletés se reflètent également dans la réalité. Cela devient donc utile dans la vie de tous les jours, au travail ou à la maison.

On en vient ensuite à un genre assez controversé : les jeux de tirs en vue subjective. Le joueur est donc dans la peau du personnage et doit affronter des ennemis. Ce principe a été grandement popularisé par le jeu Doom et sera, par la suite, repris par Golden Eye 007 et, plus récemment, par la série Halo. Considérés comme des jeux violents, on peut pourtant voir plusieurs aspects positifs à ce loisir. De l’anglais first-person shooter, ces jeux perfectionnent, entre autres, l’intelligence spatiale, l’acuité visuelle et la vue périphérique puisqu’on est un peu dans la peau du protagoniste et qu’on a ainsi une vue qui se rapproche de la réalité. On remarque aussi que la pratique de ce genre de jeux allonge le cycle d’attention et améliore la dextérité ainsi que les réflexes. Cela est dû au fait que le temps de partie est souvent court et qu’il faut réagir vite à la vue d’un ennemi.

La sortie de la console Wii a popularisé le jeu où le mouvement de la manette est capté par la console. Il est donc maintenant possible de jouer à des sports virtuellement dans son salon. On voit d’ailleurs avec la Wii plusieurs avantages comme le fait de travailler la motricité fine. Cependant, un point encore plus important est soulevé : les jeux vidéo nous permettent désormais de bouger. Sony crée alors PlayStation Move qui suit le principe de la Wii. Par la suite, les créateurs de la Xbox reprennent aussi ce concept pour l’améliorer. Microsoft sort donc la Kinect. Maintenant, on a plus besoin de manette, car comme l’indique leur slogan : ‘’La manette, c’est vous.’’

Différents jeux liés au fait de bouger.

Différents jeux liés au fait de bouger.

Mais jusqu’à quel point les jeux vidéo peuvent-ils remplacer le sport réel?

Plusieurs études ont démontré que faire de l’activité physique avec les jeux vidéo est une très bonne méthode pour pousser les jeunes à bouger puisqu’elle regroupe l’exercice et le divertissement. D’ailleurs, chacun peut y trouver son compte puisqu’il y a un grand choix de jeux que l’on appelle ‘’exergaming’’. On retrouve des jeux de sports, des jeux de danse, des jeux de combats et même des jeux d’aérobie comme Zumba. Toutefois, il ne faut pas oublier que tout est dans l’intensité de l’activité physique.

Par Cindy Ouellette