Archives de décembre, 2013

Décibel

Publié : 17 décembre 2013 par carolinabarreracouto dans Non classé
Mots-clés :, , , , ,

Par Carolina Barrera-Couto

The curious ways vidéo game developers make sound effects

Designing Sound

Intelligent Sound

la diversité des jeux en ligne

Publié : 17 décembre 2013 par fanniemassey dans Non classé
Mots-clés :, ,

image world

Selon un récent sondage de Cefrio , au Quebec , 1 personne sur trois utilisent les jeux en lignes .Il y a de plus en plus d’adeptes à cause de  la diversité de jeux que l’on peut retrouver .
Le jeu en ligne est une activité dont l’usage nécessite ,un ordinateur, une télévision munie d’une console, ou d’une unité portative de jeux. Les jeux sont généralement sur internet ou tout simplement achetés et utilisés sur un ordinateur,une console dont la Xbox , Playstation ou toutes autres machines qui offrent  la possibilité de jouer sur internet. Certain jeux , sont joués soit en solo contre l’ordinateur ou contre d’autre joueurs connectés.

Plusieurs types de jeux existent maintenant en ligne qui offrent aux joueurs une interaction différentes. Tout d’abord , il y a le jeu de rôle , qui à débuté dans les années 1991 avec Neverwinter Nights,sur la Gold box avec quelques graphismes et une interface textuelle.Ce jeu de rôle était vraiment très loin de ressembler aux jeux actuel dont  World of Warcraft qui est classé le plus populaire avec 5.5 millions de joueurs . les jeux de rôle consistent à évoluer son personnage dans un univers fantastique. Par ailleurs , l’on doit habituellement payer un abonnement afin d’accéder au serveur .Nous pouvons également retrouver un dérivé des jeux de rôle qui ce nomme Tactical-RPG ,la particularité de ce type de jeu vient du système de combat. Le joueur contrôle son équipe et doit faire face à une équipe de force équivalente ou supérieur. 

De plus , nous retrouvons  des jeux de communauté virtuelle. Ces jeux consistent  à créer un ville ,une personne , un animal ou même être mafieux et devenir le parrain . Le but du jeu est  d’évoluer afin d’augmenter de niveau. Pour ce faire , il est possible d’être aidé des autres internautes . En prime, pour évoluer plus vite certain sites proposent au joueurs de payer .
Depuis déjà quelque années, les jeux de poker ,casino avec machine à sous , roulette, loterie et bingo en ligne sont très populaires sur le web .Pourtant beaucoup de gens ne sont pas sensibilisés car ils sont illégaux au Quebec, sauf s’il s’agit  de loteries virtuelles réglementés par le gouvernement provinciaux et territoriaux .Ces jeux de hasard consistent à miser une somme d’argent pour par la suite fructifier ,rester stable ou même malheureusement perdent de l’argent.

Les Serious Games
On peut maintenant retrouver des jeux qui proposent une expérience avec une intention sérieuse dans le but de sensibiliser les gens sur plusieurs sujets .De ce fait ,plusieurs entreprises ,municipalités , gouvernements et même l’armée utilise le style de Serious Games .On nous propose plusieurs jeux écologique dont Planet Green Games , présenté par le chaine de restauration Starbuck .Ce jeu  consiste à conduire en économisant le carburant et organiser une ville écologique .Ce jeu nous donne même des informations sur l’écologie . De plus , il est notamment est une bonne publicité pour Starbuck qui est lui-même un commerce équitable .

Pour recruter, l’armée utilise avec América’s Army les jeux en ligne .Pour ce faire, le joueur doit accomplir plusieurs épreuves pour être par la suite , incité à rejoindre l’armée .Sur le site on peut lire :«Le jeu officiel de l’armée américaine, qui apporte aux jeunes Américains un environnement virtuel en ligne dans lequel ils peuvent explorer une carrière de l’armée».
De plus, on peut retrouver sur le web plusieurs jeux qui aident  à l’apprentissage . Plusieurs écoles ont décidés  d’aider les jeunes en leurs permettant d’étudier en même temps de s’amuser . Par exemple , Polar Fle est un jeu en ligne dont on doit mener un enquête avec l’aide d’un inspecteur dont chacune  des enquêtes sont des exercices de grammaire et de vocabulaire.
Même si le web reste la référence des jeux en ligne , ils sont aussi présents sur les consoles. 25% des gens utilisent les consoles tels que le Playstation ou Xbox pour jouer en ligne. Plusieurs jeux sont très populaires en ligne tels que Grand Theft auto et Call of Duty . Tous les deux font parti des  jeux violents qui se jouent généralement en équipe.
En outre , la diversité des jeux en ligne est en pleine expansion car maintenant elle sont  même présentes sur les cellulaires avec le Android ou le IOS ainsi que sur les tablettes.

Fannie Massey

Lorsque la vie est synonyme de jeu.

Publié : 17 décembre 2013 par fanniemassey dans Non classé
Mots-clés :,

Entrevue avec Paul Baraka

Publié : 17 décembre 2013 par myriamcoulombe dans Non classé
Mots-clés :, , ,

Son site officiel 

Son channel youtube

Myriam Coulombe

Vision de jeu

Publié : 17 décembre 2013 par carolinabarreracouto dans Non classé
Mots-clés :, , , , ,

 

Par Carolina Barrera-Couto

Sava Transmedia

Van Arts  Vancouver Institute of Media Arts

Une mélodie qui joue fort

Publié : 16 décembre 2013 par myriamcoulombe dans Non classé
Mots-clés :, , , , , , ,

Image

Je me rappelle comme si c’était hier des journées entières que je passais à jouer à Conker Bad Fur Day. Du haut de mes huit ans, je dansais sur la musique tribale du jeu qui englobait toute la pièce. La musique a toujours fait partie de l’univers des jeux vidéo, même que par quelques onomatopées ou quelques bruits électroniques. Grâce aux avancées technologiques, la musique des jeux vidéo se rapproche de plus en plus à celle du monde cinématographique. Cette musique qui a accompagné la jeunesse de la génération X est maintenant surpassée et de très loin. En passant des jeux d’arcades jusqu’à la technologique XBOX ONE, faisons une rétrospective de la musique à travers les consoles.

Tout commença avec les jeux d’arcades, tels que Pacman et Donkey Kong qui ne comportaient aucune réelle musique, mais des bruits éphémères et spontanés, comparables à des jingles d’environ 5 secondes, au début à la fin du jeu et parfois entre les niveaux. Le développeur du jeu avait comme tâche de programmer la musique choisie dans une ligne de code, ce qui restreignait beaucoup la créativité et l’originalité de la piste sonore. La mélodie était souvent très répétitive vu le peu d’espace disponible.

La musique prit de son ampleur grâce à la console NES, sortie dans les années 80. La console apporta des changements radicaux à la musique de jeux vidéo et était un grand pas en avant comparativement aux jeux d’arcade. La musique n’est pas d’une qualité aussi excellente qu’aujourd’hui, mais assez pour que l’on qualifie cela de musique. Il utilisait une technologie 8-bits, qui privait un peu les compositeurs de leur créativité et empêchait l’utilisation de vrais instruments. En trop grande quantité, elle engendrait souvent de gros bogues qui ralentissaient le jeu et rendaient l’écoute affreuse. Cela n’empêcha pas à Super Mario Bros avec le thème «Underworld» de devenir l’un des plus célèbres ainsi qu’à The Legend of Zelda : Link’s awakening de faire le plaisir des fanatiques. Dans le cas de Tétris, ils utilisaient des chansons folkloriques libres de droits.

Les ordinateurs des années 90 représentaient un renouveau pour la qualité sonore, avec l’Atari ST, qui était le top de l’époque. En effet, grâce aux ordinateurs, la musique était réalisée par de vrais compositeurs. Ils possédaient plus de liberté, car les ordinateurs permettaient de faire du montage audio. Une grande avancée pour l’époque. L’un des jeux les plus populaires est sans doute Shadow of the beast qui est reconnu pour sa grande qualité sonore. Plusieurs compositeurs devinrent célèbres grâce aux jeux vidéo.

Dans les années 90, la génération C aura eu la chance de voir l’arrivée de la Super Nintendo. Cette console révolutionna à nouveau le monde sonore, grâce à une puce fabriquée par Sony (à l’époque qu’il travaillait avec Nintendo). La musique de jeux était d’une meilleure qualité, innovatrice, et ne restreignait plus les compositeurs. Les jeux marquants du côté sonore sont sans doute Star Fox, Chrono trigger, Zelda : A Link To The Past, ainsi que Final Fantasy VI qui trottent toujours dans la tête de ces chers amateurs de jeu. Un peu plus tard sur la Nintendo 64, il eut le succès monstre de The Legend of Zelda : Ocarina of time, qui fut acclamé à travers le monde.

L’ère de la génération 64-bits fut son arrivée, vers la fin des années 90, avec le format CD pour intégrer la musique aux jeux. Les consoles Playstation et Saturne furent les premières à utiliser ce format beaucoup plus doux pour les tympans. Le format CD permettait de mettre plusieurs pistes musicales différentes dans un jeu, ce qui rendait le tout beaucoup plus divertissant et les compositeurs pouvait laisser aller leur imagination pour créer un meilleur univers sonore. On se souvient tous de Metal Gear Solid et Castlevenia : Symphony of the Night, qui ont marqués l’univers musical des jeux.

Les consoles ainsi que les jeux qui suivirent la génération 64-bits n’eurent pas été d’une grande évolution, mais la musique est plus essentielle que jamais au jeu, elle crée l’univers du jeu, elle n’est plus considérée comme un simple accompagnateur. De plus, la musique est devenue plus symphonique et beaucoup plus grande que jamais. L’évolution fut moins flagrante puisque l’intérêt fut plus porté vers de meilleurs graphiques. Par contre, plusieurs groupes de musique se mirent à créer des chansons pour les jeux, tels : David Bowie pour le jeu Nomad Soul, Breaking Benjamin réalisa une musique de Halo 2, Nine Inch Nails pour  Quake, Godsmack  composa une musique de Prince of Persia : L’Âme du guerrier, ainsi que bien d’autres. De plus, les jeux possèdent maintenant beaucoup plus de pistes musicales qu’auparavant. On peut le constater dans le jeu Grand Theft Auto IV, qui comporte 214 chansons commerciales intégrées à l’univers du jeu de manière ingénieuse et de manière à identifier certains endroits précis.

Malgré la grande évolution de la musique de jeux vidéo, les bons vieux ‘’beat’’ de Pacman et Tétris resteront toujours des inconditionnelles dans l’univers musical des jeux vidéo. Dorénavant, vous de verrez plus jamais la musique de jeux vidéo de la même manière lorsque vous jouerez à votre jeu préféré.

Myriam Coulombe

Comment est-ce possible?

Publié : 16 décembre 2013 par gabryel1 dans Non classé
Mots-clés :, ,

Possibilités d’emplois

Intelligence artificielle

Gabryel Désaulniers

Et si ce n’était qu’un jeu?

Publié : 16 décembre 2013 par gabryel1 dans Non classé
Mots-clés :, , ,

La ville de Montréal est la troisième ville la plus influente dans le domaine des jeux vidéo sur la planète. Seulement devancée par la Californie et le Japon, Montréal génère plusieurs millions de dollars chaque année dans l’industrie du virtuel.

 MONTRÉAL/QUÉBEC

Vivant d’Ubisoft, de Warner Brothers et de plusieurs autres petites ou moyennes entreprises, la province de Québec continue de croître dans cette spécialité. Ce n’est que le début pour la province dans ce monde de compétitions. Montréal est un lieu de création pure et à la fine pointe de la technologie sous cet aspect. L’immense compagnie Ubisoft s’est implantée ici en 1998. Cette entreprise, autrefois française, est le coup de main qui a mis le Québec sur la carte. Ce qui fait qu’Ubisoft est si forte pour la création des jeux vidéo est que «cette compagnie possède une équipe à la jonction des différentes cultures» affirme Patrice Désilets, dans un reportage de Radio-Canada, ancien directeur du studio T.H.Q. Montréal et créateur des jeux Assassin’s Creed et Prince of Persia : les Sables du Temps.

Des jeux créés par Ubisoft et Warner Bros

Des jeux créés par Ubisoft et Warner Bros

 MÉTIERS ABONDANDS ET INTÉRESSANTS.

Les studios de création de jeux vidéo crées de nombreux emplois. Pour plusieurs métiers, des formations d’effets de trois dimensions, de dessins et plusieurs autres sont essentielles.  Des gens de tous les coins de la planète viennent travailler au Québec parce qu’ils savent que c’est extrêmement réputé. L’industrie du jeux vidéo à Montréal et partout au Québec est essentiellement née grâce au crédit d’impôt à l’embauche de 37,5%. Cette idée de crédit d’embauche a été si populaire que ce projet passe de limité à permanent. Dans l’Amérique du nord en entier, nous demerons l’endroit où ce monde de fiction a connu la plus forte croissance. Depuis 2003, la province a vécu une croissance de 700% ce qui représente plus de 82 000 emplois dont 80% d’entre eux à Montréal seulement et plus de 2000 chez Ubisoft. Les multiples emplois dipsonibles dans une équipe de production de jeux vidéo ne laissent personne indifférents. En passant par les programmeurs, les concepteurs, les infographistes, les compositeurs de musique pour les différents jeux, les testeurs et les traducteurs n’importe qui peut y trouver sa voie. De plus, les portes sont ouvertes pour permettre aux décrocheurs de se trouver un travail. Par exemple, le métier de testeur offre cette option. Véritablement tout le monde peut trouver une porte de sortie ou rendre un rêve réel en travaillant dans ce domaine.

 PROFITS, VISIONS ET SUBVENTIONS INCROYABLES.

La province de Québec fait tourner des têtes de partout dans le monde pour ce qui est des jeux vidéo. Les firmes montréalaises et québécoises sont toutes visibles à l’international. Toutes les compagnies, qu’elles soient grosses ou plus petites, visent une conquête mondiale. Cela les pousse à se dépasser, alors voilà pourquoi les jeux vidéo québécois et les entreprises québécoises sont si excellents. Les créateurs sont avant tout des joueurs, donc il faut que le jeu les plaise avant de le vendre aux autres joueurs. Les regards des grands producteurs américains sont souvent fixés sur le Québec. La compagnie Warner Brothers a attiré plusieurs géants américains. La création d’emplois est si massive que le gouvernement du Québec a dû verser 100 millions de dollars à ses entreprises de jeux vidéo. Warner Brothers, à elle-seule, a reçu 7,5 millions de dollars du gouvernement québécois. La chef péquiste Pauline Marois reconnaît la puissance de l’industrie des jeux vidéo au Québec et n’hésitera pas à continuer les subventions s’il le faut. La compagnie T.H.Q. a fermé ses studios de New-York et d’Angleterre pour en ouvrir un à Montréal grâce aux bonnes critiques. Cette dernière a reçu une subvention gouvernementale de trois millions de dollars. La population québécoise n’est pas nécessairement au courant de notre puissance à ce niveau, puisque les jeux sont créés pour être vus mondialement. Les populations d’autres pays du monde en savent plus, que le Québec même, sur l’influence monstre des jeux vidéo d’ici.  Patrice Désilets certifie, sans équivoque, dans une entrevue à Radio-Canada que «les gens ne comprennent pas toute la richesse que représente les jeux vidéos au Québec». Les jeux vidéo créés ici sont si profitables que seulement la série de jeux Assassin’s Creed donne des revenues comparables au Cirque du Soleil et à Céline Dion.

 Malgré le fait que les jeux vidéo sont parfois mal perçus, ils restent un symbole d’espoir pour l’économie québécoise.

Gabryel Désaulniers

Révolution jeux vidéo

Publié : 16 décembre 2013 par cindyouellette dans Non classé
Mots-clés :,

Alors que les jeux vidéo ont souvent une mauvaise réputation auprès des parents, il est prouvé que ces jeux ont de nombreux effets positifs sur le développement du cerveau. On les croit malsains parce que les jeunes en deviennent accros et ne bougent plus assez et pourtant, ils ont également des effets bénéfiques importants.

Les jeux vidéo ont des avantages sur la vie de chacun peu importe l’âge. En plus des jeux éducatifs qui ont un impact bénéfique puisqu’ils rendent l’apprentissage amusant, certains jeux apprennent aux enfants la notion d’échec et de persévérance. Pour un adulte ou une personne âgée, le fait de jouer régulièrement à des jeux vidéo améliore les capacités du cerveau, entre autres, la mémoire. Cela devient donc une bonne façon d’éloigner certaines maladies, comme la maladie d’Alzheimer. Toutefois, il faut voir tous ses aspects positifs de façon modérée, car toute bonne chose comporte des mauvais côtés.

Les jeux en ligne massivement multijoueurs, surnommés MMOG, permettent de jouer dans un univers persistant. Ces jeux se jouent à l’ordinateur sur un réseau où de nombreux abonnés se rencontrent. Le joueur est donc confronté à un jeu sans début ni fin. De cette manière, même si le joueur n’est pas en ligne, le jeu se poursuit avec les abonnés qui sont présents. Il n’y a pas de pauses ou de sauvegardes. Ainsi, des jeux comme World of Warcraft, qui a atteint la barre des douze millions d’abonnés en 2010, amènent le joueur à travailler en équipe et, bien souvent, à améliorer ses capacités de chef puisqu’après quelque temps, une sorte de hiérarchie se forme parmi les joueurs. Le fait de devoir créer des alliances pratique grandement la communication entre les joueurs et ceux-ci deviennent également de meilleurs négociateurs. On peut aussi noter une amélioration de la notion de stratégies. Même si toutes ces actions se passent dans un jeu, il est prouvé que ces habiletés se reflètent également dans la réalité. Cela devient donc utile dans la vie de tous les jours, au travail ou à la maison.

On en vient ensuite à un genre assez controversé : les jeux de tirs en vue subjective. Le joueur est donc dans la peau du personnage et doit affronter des ennemis. Ce principe a été grandement popularisé par le jeu Doom et sera, par la suite, repris par Golden Eye 007 et, plus récemment, par la série Halo. Considérés comme des jeux violents, on peut pourtant voir plusieurs aspects positifs à ce loisir. De l’anglais first-person shooter, ces jeux perfectionnent, entre autres, l’intelligence spatiale, l’acuité visuelle et la vue périphérique puisqu’on est un peu dans la peau du protagoniste et qu’on a ainsi une vue qui se rapproche de la réalité. On remarque aussi que la pratique de ce genre de jeux allonge le cycle d’attention et améliore la dextérité ainsi que les réflexes. Cela est dû au fait que le temps de partie est souvent court et qu’il faut réagir vite à la vue d’un ennemi.

La sortie de la console Wii a popularisé le jeu où le mouvement de la manette est capté par la console. Il est donc maintenant possible de jouer à des sports virtuellement dans son salon. On voit d’ailleurs avec la Wii plusieurs avantages comme le fait de travailler la motricité fine. Cependant, un point encore plus important est soulevé : les jeux vidéo nous permettent désormais de bouger. Sony crée alors PlayStation Move qui suit le principe de la Wii. Par la suite, les créateurs de la Xbox reprennent aussi ce concept pour l’améliorer. Microsoft sort donc la Kinect. Maintenant, on a plus besoin de manette, car comme l’indique leur slogan : ‘’La manette, c’est vous.’’

Différents jeux liés au fait de bouger.

Différents jeux liés au fait de bouger.

Mais jusqu’à quel point les jeux vidéo peuvent-ils remplacer le sport réel?

Plusieurs études ont démontré que faire de l’activité physique avec les jeux vidéo est une très bonne méthode pour pousser les jeunes à bouger puisqu’elle regroupe l’exercice et le divertissement. D’ailleurs, chacun peut y trouver son compte puisqu’il y a un grand choix de jeux que l’on appelle ‘’exergaming’’. On retrouve des jeux de sports, des jeux de danse, des jeux de combats et même des jeux d’aérobie comme Zumba. Toutefois, il ne faut pas oublier que tout est dans l’intensité de l’activité physique.

Par Cindy Ouellette

La violence dans les jeux vidéo : un problème?

Publié : 16 décembre 2013 par cindyouellette dans Non classé
Mots-clés :, ,

 

Site officiel Grand Theft Auto 5

Entertainment Software Rating Board

 

Par Cindy Ouellette